Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE - VIE ASSOCIATIVE >Service civique >Volont’R en Bourgogne-Franche-Comté

Volont’R en Bourgogne-Franche-Comté

Article JEUNESSE - VIE ASSOCIATIVE 22/02/2021

Le programme Volont’R répond aux objectifs d’accompagnement vers le changement de regard des jeunes sur les migrations et favorise l’intégration des jeunes réfugiés dans la société française en recourant à des missions de service civique.

La Direction Interministérielle à l’Accueil et à l’Intégration des Réfugiés (DIAIR) accompagne le changement de regard des jeunes sur les migrations et favorise l’intégration des réfugiés dans la société française en recourant à des missions de service civique.
Le programme Volont’R répond pleinement à ces objectifs : en 2019, 2 000 jeunes volontaires en ont bénéficié, 1 500 jeunes français de 18 à 25 ans (et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap), ainsi que 500 jeunes réfugiés.
En favorisant la rencontre entre la société française et les réfugiés, la DIAIR cherche à faire évoluer les regards et les représentations des jeunes sur les migrations, d’une part, et à favoriser l’insertion des jeunes réfugiés dans la société française en mobilisant le service civique, d’autre part.

Ce programme s’adresse à la fois à de jeunes volontaires français désireux de mener des missions auprès de personnes réfugiées et à de jeunes réfugiés prêts à s’engager dans une mission citoyenne, seul ou en binôme avec un jeune français ou francophone.

Afin de rendre l’engagement citoyen accessible à tous et notamment à celles et ceux maîtrisant peu le français, dont les jeunes bénéficiaires d’une protection internationale (BPI, dits « réfugiés »), le programme Volont’R propose des missions de service civique adaptées, tant dans les actions menées que dans l’offre de cours de français langue étrangère (FLE).

Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé en Bourgogne-Franche-Comté en avril 2020 afin de susciter des projets destinés à accompagner les réfugiés en mission de service civique dans leur parcours d’engagement et en prenant en compte les vulnérabilités particulières de ce public : non maîtrise de la langue française, absence de lien social, méconnaissance des codes, difficulté d’accès aux droits…

32 missions vont être déployées
→ par 3 opérateurs [1]
→ sur 5 départements [2]

[1] Ligue de l’Enseignement, Unis Cité, Les petites débrouillards 89
[2] Doubs, Territoire de Belfort, Yonne, Côte d’Or, Saône-et-Loire

info document
(PDF – 1.2 Mo)