Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE - VIE ASSOCIATIVE >Service civique >Vous êtes jeune et vous voulez vous engager en service civique ?

Vous êtes jeune et vous voulez vous engager en service civique ?

Article JEUNESSE - VIE ASSOCIATIVE 12/10/2020

Vous avez entre 16 et 25 ans, ou entre 16 et 30 ans si vous êtes en situation de handicap ? Venez découvrir le projet "service civique" !

Le service civique : un engagement volontaire indemnisé en France et à l’étranger.

Le service civique a pour objet de renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale et offre à toute personne volontaire l’opportunité de servir les valeurs de la République et de s’engager en faveur d’un projet collectif en effectuant une mission d’intérêt général auprès d’une personne morale agréée (Article L.120-1 du code du service national).
Ce dispositif célèbre, en 2020, son 10ème anniversaire : 10 ans d’engagement, de solidarité et de citoyenneté portés par vous, les jeunes. Cette volonté d’agir au service des autres a été particulièrement décisive au plus fort de l’épidémie de Covid-19. A cette occasion, le service civique a donc une nouvelle fois montré toute son utilité sociale.

Le service civique, c’est quoi ?

C’est un engagement volontaire qui consiste en l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans un des neuf domaines d’interventions reconnus prioritaires pour la nation :

-  culture et Loisirs ; exemple : favoriser l’accès de jeunes en difficulté à des activités culturelles
-  développement international et action humanitaire ; exemple : aider à la scolarisation d’enfants dans des pays en voie de développement
-  éducation pour tous ; exemple : sensibiliser les enfants à la science en mettant en place des ateliers scientifiques
-  environnement ; exemple : sensibiliser les enfants au tri des déchets
-  intervention d’urgence en cas de crise ; exemple : aider à la reconstruction de sites endommagés par une catastrophe naturelle, accompagner les populations
-  mémoire et citoyenneté ; exemple : participer à de grands chantiers de restauration de sites historiques
-  santé ; exemple : sensibiliser les adolescents sur les conduites à risques
-  solidarité ; exemple : offrir aux personnes âgées ou isolées une aide dans la vie quotidienne
-  sport ; exemple : accompagner dans leurs pratiques sportives des personnes ayant difficilement accès au sport.

Le service civique, pourquoi ?

Le service civique s’inscrit ainsi dans le dispositif « 1 jeune, 1 solution » prévu par le plan de relance.
Il permet de développer vos acquis et vos compétences dans une démarche d’engagement et de solidarité où vous pourrez mûrir, gagner en confiance, en compétences et construire votre avenir, tant citoyen que professionnel.

Le service civique, pour qui ?

Vous pouvez accéder au service civique dès vos 16 ans jusqu’à 25 ans quel que soit votre niveau d’études ou de formation. Ce dispositif est accessible jusqu’à 30 ans si vous vous trouvez en situation de handicap. Le service civique est ouvert aux jeunes de nationalité française ou aux ressortissants d’un pays de l’union européenne. Pour les volontaires qui sont extérieurs à l’union européenne, il faut justifier d’un an de résidence régulière en France.

Le service civique, comment ?

Vous pouvez effectuer une mission dans différents organismes d’accueil en France ou à l’étranger au sein :
-  d’une association ou d’une fondation et mener des actions de proximité ;
-  d’une ONG (organisation non gouvernementale), pour participer à une action humanitaire ou de solidarité internationale ;
-  d’un organisme public : collectivités locales (régions, départements, communes), d’un établissement public ou une administration d’Etat.

Si vous avez entre 16 et 18 ans, vos conditions d’engagement peuvent être aménagées et il peut vous être proposé des missions adaptées.

En règle générale, les missions proposées en service civique ont une durée hebdomadaire de 24 à 35 heures, reparties sur au maximum six jours ; sauf si vous avez entre 16 et 18 ans. Dans ce cas, la durée hebdomadaire ne doit pas excéder les 35 heures, reparties sur au maximum cinq jours. Les missions durent en moyenne 8 mois. Le service civique doit être réalisé en continu.

Une fois engagé, vous percevrez une indemnité mensuelle (non imposable) de 473,04 € prise en charge par l’Etat et une participation de l’organisme d’accueil de 107,58 € et pouvant être versée en nature (contribution aux frais de nourriture, à l’hébergement ou aux transports). Vous avez, également, droit à un régime complet de protection sociale.
Si vous êtes étudiant boursier et/ou bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA), au moment de la signature du contrat, ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, vous pouvez prétendre à une indemnité supplémentaire de 107,66 €.

En votre qualité de volontaire, vous bénéficierez d’un accompagnement individualisé pour faciliter le déroulement de votre mission, d’un appui à la réflexion de votre projet d’avenir ainsi que d’une formation civique et citoyenne.
Votre expérience sera reconnue par une attestation de service civique et pourra être valorisée dans votre parcours de formation (cursus universitaire) et à travers la validation des acquis de l’expérience.

Comment trouver et obtenir une mission ?

Pour trouver une mission et avoir plus d’information sur le dispositif, vous pouvez prioritairement consulter le site de l’agence du service civique.

Les services de l’Etat (DRDJSCS et DDCS(PP)), les missions locales, les points d’accueil et d’information pour la jeunesse sont également mobilisés pour vous apporter tout renseignement.
Pour s’engager, il est possible de prendre contact directement auprès d’un des organisme agréé (cf le service civique, comment ?).

Quelques témoignages de ceux qui ont sauté le pas :

Vous hésitez encore et aimeriez savoir comment ceux qui vous ont précédé ont vécu leur mission de service civique ?
Plusieurs témoignages accessibles par ce lien vous plongeront au cœur de leurs expériences.

Pour avoir accès aux référents, vous pouvez cliquer ici.