Retour à la page d'accueil
>SPORTS >Actualités >Canicule 2020 : les recommandations pour tou.te.s et pour les organisateurs.trices de manifestions sportives

Canicule 2020 : les recommandations pour tou.te.s et pour les organisateurs.trices de manifestions sportives

Article SPORTS 22/06/2020

Le plan canicule est actif depuis le 1er juin et jusqu’au 15 septembre 2020. Il consiste à anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs. En période d’épidémie de Covid-19, les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent de s’appliquer. Vous trouverez ci-dessous les recommandations du ministère des Solidarités et de la santé et du ministère des Sports.

Le plan canicule est actif depuis le 1er juin et jusqu’au 15 septembre 2020.
Il consiste à anticiper et gérer l’impact sanitaire des fortes chaleurs. Selon Météo France, cette saison estivale pourrait être marquée par la survenue de vagues de chaleurs sur le territoire métropolitain. Et même en période d’épidémie de Covid-19, les recommandations de prévention vis-à-vis de la chaleur continuent de s’appliquer.

Les 4 niveaux d’alerte progressifs :

• Le niveau 1 "veille saisonnière" (vigilance verte Météo France)
• Le niveau 2 "avertissement chaleur" (vigilance jaune)
• Le niveau 3 "alerte canicule" (vigilance orange)
• Le niveau 4 "mobilisation maximale" (vigilance rouge)

Un numéro à appeler pour vous renseigner :

Une plateforme téléphonique est activée dès le premier épisode de chaleur, tous les jours de 9h à 19h. Vous pouvez composer le 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France). Des opérateurs vous informeront sur les conduites à tenir en cas de fortes chaleurs et répondront à vos questions.

Les recommandations :

Voici quelques conseils de prévention, notamment pour les personnes fragiles (les plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, jeunes enfants,…) :
• Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif. Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool.
• Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (visage et avants bras) plusieurs fois par jour
• Evitez les efforts physiques
• Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...). Si vous ne pouvez pas éviter de les faire sortir, protégez les enfants avec crème solaire, chapeau / casquette et lunettes de soleil, et rafraichissez-les avec des brumisateurs. Si vous les emmenez se baigner, renouvelez régulièrement l’application de crème protectrice
• Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)
• Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.
• En cas de pathologie Covid-19, les recommandations de préventions vis-à-vis de la chaleur continuent de s’appliquer. De même que les mesures barrière continuent de s’appliquer en cas de pathologie liée à la chaleur.

Plus d’information sur le site de l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté.
https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/plan-canicule-et-chaleurs-extremes

L’organisation des manifestations sportives :

L’annulation ou le report d’une manifestation sportive n’est pas automatique lorsqu’un département est placé en vigilance météorologique rouge. La situation a besoin d’être évaluée et appréciée au regard de divers éléments qui permettront d’objectiver la décision. Vous trouverez ci-dessous une fiche d’aide à la décision pour les décideurs locaux.

Vague de chaleur et manifestations sportives
(PDF – 505.1 ko)
Vigilance rouge - fiche d’aide à la décision
(PDF – 242.1 ko)
Recommandations du plan canicule 2014 édité par le HCSP
(PDF – 1.6 Mo)

Les structures accueillant des enfants

Les sorties d’accueils collectifs de mineurs (établissements et services de protection de l’enfance, accueils de loisirs, séjours de vacances et accueils de scoutisme) doivent faire l’objet d’une attention renforcée en cas de vigilance rouge. Elles sont alors reportées sauf si ces dernières se déroulent dans des lieux plus frais sans nécessiter de déplacement exposant à la chaleur. Les organisateurs de ces accueils, le cas échéant, doivent modifier leurs activités afin de ne pas proposer la pratique d’activités physiques et sportives, à l’exception des activités aquatiques et nautiques. Les activités se déroulant l’après-midi sont alors adaptées aux températures et un accès à l’eau doit être garanti.

Vague de chaleur - enfants
(PDF – 714.6 ko)