Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE - VIE ASSOCIATIVE >Vie associative >Vacances apprenantes : plusieurs dispositifs, un seul objectif => consolider les savoirs

Vacances apprenantes : plusieurs dispositifs, un seul objectif => consolider les savoirs

Article JEUNESSE - VIE ASSOCIATIVE 22/06/2020

Après la période de confinement, il est important pour les enfants de retrouver d’autres jeunes de leur âge, de consolider leurs connaissances. Les vacances apprenantes proposent plusieurs dispositifs pour répondre aux besoins du plus grand nombre.

L’opération vacances apprenantes a pour objectif de répondre au besoin d’expériences collectives, de partage et de remobilisation des savoirs après la période de confinement qu’a connu notre pays. Les enfants et les jeunes les plus privés de ces apports doivent se voir proposer une offre d’activités spécifique et renouvelée.

Colos apprenantes


Du 4 juillet au 31 août 2020, des séjours ouverts à toutes les familles associent renforcement des apprentissages et activités de loisirs autour de la culture, du sport, du développement durable.

Un label de l’État


L’aide de l’État, pouvant atteindre 80 % du coût du séjour (plafonnée à 400 € par mineur et par semaine), sera versée aux collectivités partenaires pour permettre à 250 000 enfants et jeunes de partir dans ces séjours labellisés.

Les publics prioritaires


Tous les enfants et les jeunes scolarisés, donc de 3 à 17 ans, avec une priorité donnée à celles et ceux qui sont :
- domiciliés en quartiers politique de la ville ou en zones rurales
- issus de familles isolées, monoparentales ou en situation socio-économique précaire
- enfants en situation de handicap
- enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire
- de familles ne disposant pas de connexion Internet suffisante pour l’enseignement à distance.
Une attention particulière sera donnée aux mineurs accompagnés par la protection de l’enfance.

Pour trouver un séjour : coloniesapprenantes.gouv.fr

Aide exceptionnelle aux accueils de loisirs


Une aide aux accueils de loisirs sans hébergement est créée pour leur permettre de proposer des activités éducatives de qualité au plus grand nombre, et en particulier aux enfants des parents qui devront travailler en cette période de reprise de l’activité économique.

Les accueils de loisirs sans hébergement sont organisés par des collectivités (communes, EPCI ) ou des associations d’éducation populaire et leur action s’inscrit dans un projet éducatif.

Une aide pourra être versée aux organisateurs déclarés auprès de l’État (DDCS.PP) pour :
- soit accroitre leur capacité,
- soit permettre des ouvertures dans des territoires carencés.

Les écoles ouvertes durant l’été

Le dispositif École ouverte


Il permet d’accueillir dans les écoles ou les établissements des jeunes qui ne quittent pas leur lieu de résidence. Le but est de leur proposer un programme équilibré associant renforcement scolaire le matin et activités sportives et culturelles l’après-midi.

Le dispositif École ouverte buissonnière


Afin de sensibiliser les enfants et adolescents (du CP à la terminale) au développement durable, des séjours en zones rurales pourront être organisés dans le cadre du dispositif École ouverte.

L’été du pro


Les lycées professionnels ouvrent également leurs portes cet été. Plus d’informations sur le site de l’Éducation nationale et de la Jeunesse.

Inscription École ouverte et École ouverte buissonière
(PDF – 691.5 ko)

Les ressources nationales et régionales


Les sites des Rectorats de la région :
- Rectorat de l’Académie de Besançon
- Rectorat de l’Académie de Dijon

Le site du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse :
Article sur les vacances apprenantes

Communiqué de presse national
(PDF – 262.5 ko)
Dossier de presse national
(PDF – 6 Mo)