DRDJSCS Bourgogne-Franche-Comté

DRDJSCS Bourgogne-Franche-Comté

La Direction Régionale et Départementale Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale de Bourgogne-Franche-Comté
Newsletter
Retour à la page d'accueil
>Le cadre général et les enjeux de cette stratégie

Le cadre général et les enjeux de cette stratégie

Article Lutte contre la pauvreté 18/12/2018

Annoncée par le président de la république le 17 octobre 2018, la nouvelle stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté fait suite au plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et l’inclusion sociale de 2013.

Annoncée par le président de la république le 17 octobre 2018, la nouvelle stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté fait suite au plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et l’inclusion sociale de 2013. Elle porte deux ambitions majeures d’investissement social : dans l’éducation et la formation d’une part et dans l’accompagnement et l’émancipation sociale par l’emploi d’autre part.
Par son ampleur, elle va mobiliser plusieurs politiques publiques, puisqu’il convient d’agir sur les leviers économiques, sociaux, sanitaires, culturels et éducatifs. Sa gouvernance sera également nouvelle, portée par les acteurs sociaux à partir des territoires avec un pilotage de l’État s’appuyant notamment sur une contractualisation avec les collectivités territoriales.

La conférence d’installation de cette nouvelle stratégie en Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu le 4 décembre 2018 dans les locaux de l’IRTESS à Dijon. Elle était présidée par M. Olivier NOBLECOURT, délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté, M. Bernard SCHMELTZ, Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Préfet de la Côte-d’Or, la DRDJSCS et la DIRECCTE (Direction régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Le modèle social français contient le développement de la pauvreté mais reste inefficace pour en prévenir les causes et permettre d’en sortir. La pauvreté a augmenté de 9% depuis la crise de 2008. Le taux de pauvreté national est de 14,9 % de la population (13,2 % dans notre région). La nouvelle stratégie porte sa priorité sur la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes (premières victimes dans leur quotidien comme pour leur avenir) et sur l’emploi, avec l’engagement d’une politique de sortie de la pauvreté par le travail (pas d’accompagnement social sans perspective d’emploi).

Cinq engagements majeurs :

-  l’égalité des chances dès les premiers pas pour évier la reproduction de la pauvreté
-  la garantie des droits fondamentaux des enfants
-  un parcours de formation garanti pour tous les jeunes
-  un meilleur accès aux droits sociaux
-  l’investissement pour l’accompagnement de tous vers l’emploi

Trois leviers de transformation :

-  un choc de participation des usagers et la rénovation du travail social
-  l’engagement et la mobilisation des entreprises
-  la gouvernance à partir des territoires (conférence régionale et contractualisation)

Une loi pour faire évoluer le modèle social en 2020

DP_stratégie de lutte contre la pauvreté - novembre 2018
(PDF – 4.5 Mo)